vendredi 2 septembre 2016

Oyez... Oyez... La bonne nouvelle est annoncée... ;)

Coucou,

Voilà, Mamz'elle Marmotte a fini son travail -sans jeu de mot-. Elle avait un job supplémentaire : elle fabriquait du bébé... Cela lui a pris un peu de temps donc j'ai pu lui réaliser les faire-parts... Je lui ai proposé des idées, des papiers, des couleurs, des options... Et pendant qu'elle avançait la production du bébé pendant les vacances d'été, j'ai lancé la production des cartes ... Oui parce qu'aux mois de mai et juin, le travail est chronophage...

Alors tout d'abord, j'ai tracé au crayon gris les contours de la forme à découper. Trente-et-une fois. Trente pour la quantité requise par le commanditaire, une pour pallier mes éventuelles erreurs... Je dispense tout le monde de commentaire au sujet de la couleur du papier, ce n'est pas moi qui ai choisi. :-P Je me devais juste de respecter le cahier des charges...



Puis j'ai découpé toutes les fleurs, l'une après l'autre... Évidemment, je ne peux pas les découper toutes en même temps !





Ensuite, et ce fut probablement là le plus long, j'ai encré tous les pétales, un à un... Cent quatre-vingt-six pétales ! Recto et verso !



Puis j'ai replié tous les pétales... Oui, oui, les cent quatre-vingt-six...



Et enfin j'ai encré les contours des trente-et-un hexagones, qui, comme son nom l'indique, comprend six côtés, ce qui donne à nouveau cent quatre-vingt-six bords à encrer...



Et encore cent quatre-vingt-six bords de l'autre côté puisque c'est un papier réversible dont on verra les deux côtés... C'est vrai, nous sommes folles, il y avait plus simple à faire... mais bien moins joli assurément...





Cela commençait à ressembler à quelque chose...





Il était temps de découper les cercles qui viendraient fermer les fleurs... et de les encrer... Hop ! Trente-six de mieux ! Quelques-uns de plus pour pallier encore les erreurs éventuelles...



Monsieur Marmotte Numéro Trois m'a donné un coup de main... ou plutôt un coup de perforatrice : il nous fallait 180 cercles -à encrer, bien sûr !- pour placer en dessous des motifs de l'intérieur des pétales... Donc pendant qu'il perforait, j'encrais et je comptais... quand tout à coup je me suis rendue compte que ça n'allait pas... Certes, il fallait 180 cercles, mais sur la moitié des pétales étaient imprimées les informations de la naissance, donc pour les motifs, il n'en fallait plus que l'autre moitié. J'ai donc aussitôt arrêté Monsieur Marmotte Numéro Trois ! Nous en étions déjà à 119... Dommage... Mais cela servira pour autre chose... ;)

Et voila ce que cela donnait à cette étape...





Mais ce n'était pas fini... Quand Bébé a décidé de naître, nous avons eu les informations à écrire à l'intérieur des pétales, donc nous les avons imprimées dans les cercles, découpées à la perforatrice (Merci Sylvie), encrées et collées...



Nous avons également collé des cercles blancs (mais encrés sur le contour") sur les pétales disponibles entre les pétales des informations. Nous y avons collé des motifs à thème adhésifs "blancs" bien sûr, puisque nous ne savions pas au moment de les acheter s'il fallait du rose ou du bleu... Puis j'ai complété et imprimé le texte prévu sur du calque et je l'ai découpé... en hexagone, bien sûr. ;)



Alors...
Bébé est arrivé-é-é
sans s'presser-é-é euh... si manifestement légèrement pressé pour le coup...
le beau bébé
la p'tite merveille
avec son nez et ses belles oreilles
avec ses mains et ses petons...
Enfin bref, trêve de digression, cet article commence à être bien assez long, bébé avait tout ce qu'il faut, la merveillitude en plus !

Alors je suis descendue voir la princesse et après avoir beaucoup papouillé, admiré, gagatisé etc, nous avons profité d'un après-midi tranquille -mais ô combien chaud- pour aller faire développer "LA" photo qui devait aller au fond du faire-part...
Et nous avons placé au-dessus de la photo le calque imprimé... 
Et nous avons refermé  les pétales...
 


Et nous avons refermé les enveloppes... Et nous les avons collées... Et nous avons collé les adresses d'expéditeur... Il n'y a plus qu'à les confier à la diligence de la poste... Sans commentaire... ;)


Et voici l'intérieur du modèle, excepté la photo et les informations personnelles de la petite. Mamz'elle Marmotte et Monsieur Son Chéri tiennent à ce que cela ne paraisse pas et moi je tiens à Mamz'elle Marmotte... (et je ne voudrais pas qu'elle prenne des mesures de rétorsion... ah ah ah) Trêve de plaisanterie, il faut respecter les désirs des parents... quand ça ne va pas à l'encontre de ceux des grands-parents, bien sûr ;) Il y a tout de même le bénéfice de l'âge à respecter, que diantre ! 
 

Bon, il faut admettre que c'est un travail de stakhanoviste, mais c'est bien agréable de contribuer à faire passer le message de l'arrivée de la petite merveille...

Bonne journée

mardi 12 juillet 2016

Un mobile... de danseurs...

Bonjour,

Mamz'elle Marmotte m'a demandé si je pouvais réaliser un mobile pour Marmotte 1.1... Cela paraissait jouable, mais elle voulait du papier holographique... Réunir le matériel fut le plus difficile... Ce fut finalement une réalisation collégiale...

Mamz'elle Marmotte a trouvé le projet, ici... Monsieur Marmotte Numéro Trois est allé chercher le papier hologramme, et il parait qu'il a du faire déplacer beaucoup de vendeurs pour le trouver tellement il était bien caché dans le magasin... J'ai donc pu commencer à découper les pièces...


Ensuite j'ai cherché désespérément dans différents magasins du fil de nylon pour le côté transparent et j'en ai finalement trouvé en vidant mes étagères dans des cartons... Ainsi j'ai pu monter les petits danseurs sur leur fil...


Il ne me restait plus qu'à trouver le support... J'ai hésité entre un anneau de métal pour abat-jour ou les deux baguettes de bois prévues...

Finalement, j'ai trouvé des baguettes chez l'Enchanteur -elle était facile, j'en conviens...- alors j'ai pu monter le mobile mais... Comment dire ?

Comme j'ai eu des soucis d'équilibrage du mobile -j'ai assorti les figures par couleurs sans me rendre compte que je mettais les mêmes formes, certaines un soupçon plus lourdes, du même côté... J'ai donc ajouté quelques étoiles pour l'équilibre... C'était cela ou refaire toutes les figures puisque tout était déjà collé et coincé dans les encoches du bois...

Qu'à cela ne tienne, l'équilibre s'est fait... Et si ce ne fut pas à ce moment-là que les Athéniens s'atteignirent, que les Perses se percèrent ou que les Satrapes s'attrapèrent -non, je ne parlerai pas des Mèdes- ce fut également le moment pendant lequel les danseurs dansèrent...








Les danseurs virevoltent et se balancent dans les rayons du soleil... La preuve qu'il y en a... ah ah ah Ils caracolent et tournicotent, frétillant dans les airs, tournoyant leurs couleurs chatoyantes et vibrantes...


Et même leurs ombres qui se reflètent sur le mur dansent... ;)




Bref, si le papier holographique est une horreur pour les yeux, surtout en format A4, en petites surfaces, il est tout à fait supportable... Et en mobile de danseurs, il est parfaitement amusant à gigoter sous le vent dans les courants d'air...

Je crois qu'il plaît bien à Mamz'elle Marmotte mais elle saura donner son avis elle-même...

Bonne journée

vendredi 26 février 2016

Ils s'baladaient...

Non, pas sur l'avenue... :)

Bonjour,

Lundi dernier, c'était la reprise des ateliers de la ville d'à-côté pour moi... Oui, j'avais un peu de mal auparavant... Mais ça, c'était avant... ;)


Et ce jour-là, c'était "dictée de page"... Donc dans la journée, nantie de la liste du matériel diligemment fournie par notre Gentille Organisatrice, j'ai préparé mon sac-à-scrap... Enfin... Je croyais... parce qu'une fois sur place, je me suis aperçue que mon pochoir n'était pas adapté à la situation, que j'avais pris les tampons décoratifs, mais oublié les tapis encreurs, que je n'avais pris aucun alphabet ni aucune décoration pour éviter de me charger... Bref, cette dictée de page n'a pas été un long fleuve tranquille... Sans compter que, fidèle à mon habitude -oui, que voulez-vous, je suis fidèle; ah ah ah-, je n'avais pas de photo... Donc aucune idée des titres et sous-titres qu'il était possible de placer...


Mais j'ai repris en douceur avec un peu de scrap, un peu de rires et un peu de papotages... ;) et le lendemain, je me suis remise à l'ouvrage...


Comme j'avais utilisé le pochoir avec le gesso avec, j'ai eu l'abomiffreuse tentation d'opérer un classement vertical et de recommencer... mais mon côté anti-gaspillage m'a retenue... et j'ai décidé de faire avec ce que j'avais, même si cela ne respectait pas tout à fait les consignes... Ca ne serait pas la première fois que je faisais avec ce que j'avais...


Donc j'ai trouvé des tampons et je les ai appliqués où il fallait oû je voulais...  J'ai utilisé un flacon avec applicateur pour réaliser les tâches et projections d'encres et assorti mon feutre fin aux couleurs des encres.


Comme je n'avais pas d'étiquette de ce format, j'ai juste coupé un bout de papier imprimé... et je ne tenais pas aux triangles donc j'ai changé pour des octogones et des cercles. J'ai aussi modifié l'emplacement des "plumes" (ou feuillages) sur la droite au lieu d'au-dessus du titre... Cela me plaisait mieux là... J'ai commis l'omission de la bulle de BD car je n'en voulais pas.



Grosso modo, j'ai presque respecté les consignes... ;)


Merci Sylvie de nous avoir proposé cette dictée de page...

Bonne soirée

vendredi 19 février 2016

La fin...

Bonjour

Voilà... c'est la dernière page... J'y ai placé le permis de conduire puisque sa validité était provisoire, il ne servirait plus... Comme c'était un peu simple, j'ai ajouté ce panneau que j'ai trouvé sur le net...



Voilà Mamz'elle Marmotte, l'album de ton voyage est terminé. J'ai juste ajouté sur une page le programme mais ça prenait tellement de place qu'on ne peut presque pas parler de scrap... Il ne te reste plus qu'à écrire tes commentaires... J'espère que cela te plaira quand tu pourras le voir... et j'espère que tu auras plaisir à le regarder, pour te rappeler cette belle aventure...

Bonne journée



mercredi 17 février 2016

Un voyage de rêve...

Bonjour,

Voilà... Ce sera la page "bilan" de Mamz'elle Marmotte... Elle pourra écrire ce qu'elle a prévu sous la carte postale...


Il faut que j'ajoute l'accent circonflexe sur le E de rêve parce que son absence chipote mon neurone... Je l'ajouterai au stylo-gel blanc puisqu'il n'y avait pas de E déjà accentué dans l'alphabet que j'ai utilisé...



Bonne journée

lundi 15 février 2016

Se perdre...

Bonjour, 

Mamz'elle Marmotte ayant parcouru en long en large et en travers le pays des hobbits a trouvé que c'était peut-être une bonne idée de tenter de se perdre dans un labyrinthe ou deux... 


Pas de photo alors j'ai utilisé le prospectus et le bracelet...


... ainsi qu'un motif du labyrinthe collé sur-élevé.... pour donner un peu de relief...


Finalement, Mamz'elle Marmotte s'est bien retrouvée...

Bonne journée

dimanche 14 février 2016

Edition spéciale... ah ah ah

Bonjour, 

Cette année, comme j'avais un peu de temps, j'ai décidé d'envoyer quelques cartes pour l'occasion...

Comme certaines -oui, oui, je vous vois rire, vous, là-bas- s'en doutent, ce modèle de cartes est une édition très spéciale, très rare, dont le nombre d'exemplaires restera très limité... d'abord puisqu'il s'agit d'une édition très "ciblée", mais rare aussi dans sa composition... ah ah ah Vous n'en verrez pas beaucoup de ce genre dans le petit monde de mes petites cartes... 




Oh en soi, elles n'ont pas une grande particularité... Elles ne sont pas "exceptionnelles"... ah ah ah Désolée, cela m'échappe...




Trêve de plaisanterie ! Je vous montre... Mais une fois qu'elles seront visibles, je crois bien que je ne suis pas la seule qui vais courir le risque de me casser une côte... ah ah ah









Alors ? Avez-vous trouvé en quoi mes cartes de cette série sont rares ? ah ah ah Bon, il faut connaître un de mes défauts mais je ne m'en cache pas non plus... ;)

Comme c'était très drôle à penser et à écrire... Et puisqu'il faut profiter des occasions de rire quand elles se présentes, je me propose d'envoyer une de ces cartes à la première personne qui saura dire dans les commentaires en quoi mes cartes sont rares... et drôles... pour les "connaisseuses"...


Bien sûr, les premières destinataires, celles responsables de toute cette galéjade, celles à l'origine de cette kyrielle de coquecigrues, vous êtes dispensées de répondre autrement qu'à mots couverts, sibyllins, abscons et énigmatiques tout à la fois, voire amphigouriques et peut-être même un soupçon hermétiques... ;)

Bonne journée

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...